Nous écrire

Comment faire poser une verrière chez soi ?

La verrière est devenue de nos jours, un matériel d’intérieur très en vogue qui permet de séparer les espaces tout en laissant circuler la lumière. C’est un style qui s’invite dans la cuisine, à l’entrée, dans la chambre, le bureau, etc. Cependant, si vous ne désirez pas appeler un professionnel, vous pouvez poser votre verrière chez vous. Découvrez dans cet article, comment vous y prendre.

Ouvrir le mur et préparer le cadre

Tout d’abord, vous pouvez faire appel à un fabricant de verrière pour y arriver. Cependant, il faut commencer par casser la cloison et réaliser toutes les couches sur les pourtours de l’ouverture. Lorsque le mur est porteur, il faut tout d’abord réaliser des démarches de validation pour votre projet. Ensuite, penser à préparer le cadre en faisant des trous en utilisant une perceuse sur les faces internes de l’ouverture. Grâce à ces derniers vous pourrez fixer le cadre métallique de la verrière.

Vérifier l’emplacement du cadre et maintenir les cadres

Avant de faire l’installation, il faut bien vérifier que le cadre entre dans l’ouverture. Arrivé à ce niveau, vous devez définir de quel côté sera le rebord. Vous pouvez choisir un rebord côté cuisine lorsque le chant du cadre est côté séjour. De plus, pour maintenir les cadres, lorsqu’il s’agit d’une grande verrière, il faut réaliser votre verrière à l’aide de deux cadres. Vous pouvez les visser en les maintenant ensemble grâce à un serre-joint.

Serrer les cadres et fixer le cadre au mur

Il faut serrer les cadres au maximum afin d’éviter tout jeu en vérifiant que les deux cadres se collent bien. Il est important d’ajuster votre cadre et le mettre à niveau grâce aux cales placées en dessous. Elles permettront de corriger les imperfections d’irrégularité que pourrait présenter le mur. Ensuite, fixer le cadre au mur. Lorsque les deux cadres sont de niveau, penser à les fixer au plafond.

Assembler les châssis et poser le joint de vitrage sur le cadre et les parcloses

Une fois de niveau, penser à visser les différents châssis ensemble et poser du joint de vitrage sur le cadre et les parcloses. Pour caler et protéger le vitrage, il faut coller le joint le long de la structure. Vous devez appliquer le vitrage en présentant celui-ci sur le cadre en prenant soutien en partie basse. Il faut ensuite maintenir le verre plaqué et le fixé en visant d’une part la partie haute, puis la basse. Enfin, fixez les vis du côté mur.

Les travaux de finitions

Pour finir commencer par fixer les vis et les écrous sur les profils du milieu, lorsque tous les vitrages sont posés. Passer ensuite à la pose des parcloses en utilisant un maillet et d’une cale en bois. Vous pouvez cacher les vis en fixant les angles de finitions pour les parcloses. Penser à mettre le joint de silicone entre la cloison et la verrière afin de la maintenir.

Quelques exemples de verrière

Il existe plusieurs types de verrière avec chacune leur caractéristique propre à elle. Il y a entre autres :

La verrière pour illuminer la montée d’escalier

Pour la montée d’escalier, la verrière permet de créer un soutien mais surtout d’apporter de la luminosité. En effet, les escaliers sont souvent des espaces très sombre. Dans ce cas, au lieu de disposer des appliques anciennes, il faut alors jouer sur la lumière naturelle qui vient de la cuisine.

Une verrière avec porte pour créer un espace à part entière

En plus de se confondre dans le décor de la salle à manger, la cuisine est une pièce à part entière. Ainsi, votre cloison transparente pourra créer de la visibilité sur l’espace afin de favoriser l’ambiance ergonomique et affectueuse de l’espace. La porte noire permet néanmoins de séparer le coin de la cuisine pour ne pas diffuser les odeurs.

Une verrière intérieure utilisée comme au paravent

Ce type de verrière est idéale dans les petits espaces car elle permet de créer différentes zones dans une même pièce. Elle assure également la délimitation de la table à manger de l’entrée. La verrière d’intérieur détourne le regard de l’espace de votre repas et apporte une touche de déco.

Une double verrière pour créer un rythme dans la pièce à vivre

C’est une verrière d’atelier scindée en deux qui permet de séparer sans cloisonner. Elle crée du rythme dans votre espace intérieur. Elle possède des lignes noires qui sont séparé en deux donnant un côté graphique à votre pièce. Cette verrière est visible depuis le salon et crée une séparation dans deux espaces différents tels que la cuisine et la salle de bains.

Une verrière d’atelier pour créer la suite parentale idéale

Comme vous le savez, la verrière d’intérieur est idéale pour séparer des espaces sans les enfermer totalement. Cette verrière permet de séparer le coin sombre et le coin d’eau. Grâce à sa transparence, la verrière d’atelier pour suite parentale apporte ainsi une bonne luminosité dans la salle de bains. De plus, elle crée une ambiance plus ou moins intime et amicale dans votre suite parentale.

Catégories
  Ecologie
  Santé
Mots clés
Notre média est engagé à inciter chacun à œuvrer pour le maintient et la préservation de notre environnement. Chaque geste du quotidien peut avoir un rôle dans ce sens. Merci de nous soutenir et bonne lecture à tous. Blog dédié aux thématiques suivantes : santé, environnement, médical, écologie, bien-être, Tourisme écologique...